L’époque est aux produits intelligents. Et les villes suivent également cette tendance. Les smart cities, ou villes intelligentes, se développent partout et tentent de relever les défis urbains. Petite explication !

Smart cities: la technologie intelligemment mise en œuvre

Une smart city fait usage des open data, de la technologie informatique et du fameux ‘Internet of Things’ pour gérer et administrer plus efficacement la ville. Tout le monde peut participer : administrations communales, entreprises, organisations de recherche et citoyens unissent leurs forces pour trouver des solutions pour les défis urbains. Toutes les parties d’une smart city sont reliées via des capteurs, internet et la technologie.

Pourquoi les smart cities ?

Les smart cities s’efforcent de gérer les services publics aussi efficacement que possible et de faciliter la vie dans la ville. L’objectif est d’améliorer la qualité de vie pour tous : habitants, visiteurs, travailleurs et entreprises. Ce qui a pour effet d’optimiser l’organisation de la ville ou commune et d’augmenter l’implication dans la ville.

Concrètement, les smart cities peuvent utiliser les nouvelles technologies, par exemple pour :

  • régler le problème des embouteillages et du stationnement
  • améliorer la qualité de l’air
  • optimiser le transport des marchandises de et vers la ville
  • informer plus rapidement les habitants et visiteurs par voie numérique, par exemple via le streaming ou des panneaux digitaux
  • augmenter la sécurité

Les smart cities dans la pratique

Le gouvernement flamand a lancé le ‘programme Smart Flanders’, dans le cadre duquel il aide 13 centres urbains à devenir des smart cities. Les villes elles-mêmes investissent aussi dans différentes initiatives :

Namur

La ville de Namur installe de nouvelles technologies pour favoriser la mobilité (abribus intelligents, panneaux dynamiques) et optimiser les espaces publics (ex. éclairage urbain intelligent).

Gand

Via le Ghent Living Lab, les habitants peuvent partager des idées pour la ville de Gand du futur. La ville est considérée comme un laboratoire. Gand mise beaucoup sur la durabilité. Elle a par exemple développé une carte solaire interactive qui calcule pour tous les toits de la ville combien d’énergie peut être fournie par les panneaux solaires.

Bruxelles

La Région de Bruxelles-Capitale a défini cinq thèmes pour évoluer vers une Smart City, dont l’infrastructure. L’Appli Fix My Street vous permet par exemple de signaler dorénavant la présence de déchets et de décharges sauvages sur la voie publique.

Anvers

La ville d’Anvers va placer différents capteurs dans les poubelles, les conduites d’eau, les places de parking et même dans les chaudières de chauffage chez les gens. Les capteurs dans les poubelles préviendront le service d’enlèvement quand il doit passer. Les puces dans les conduites d’eau analyseront la qualité de l’eau et avertiront en cas d’inondation.

Liège

Liège ambitionne, avec le projet Liège ElectriCity, de remporter en 2020 le titre de capitale belge des voitures électriques. Elle veut ainsi lutter contre les problèmes de pollution de l’air et de mobilité. Liège met donc déjà des vélos électriques à disposition de ses habitants.